Derniers Commentaires

RSS-Feed

News26 RSS Feed

RSS icon.svg

Qui est en ligne

Nous avons 138 invités en ligne

Rechercher

Le plongeon de la France dans l'austérité PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 24 Août 2011 20:15

Le gouvernement annonce 12 milliards d'euros d'économies grâce à un vaste programme d'austérité. Idée loufoque: les sodas seront taxés comme l'alcool et le tabac.

 

Le Premier ministre français François Fillon a annoncé mercredi un vaste programme d'austérité, destiné à compenser une croissance économique nettement revue à la baisse. Ce plan rapportera 12 milliards d'euros de recettes supplémentaires à l'Etat en 2011 et 2012.

Parmi les multiples mesures du plan anti-déficit, deux au moins marquent une inflexion, sinon un tournant dans la politique de Nicolas Sarkozy: une taxe exceptionnelle sur les revenus des ménages les plus aisés et des allègements de charges moins avantageux pour les entreprises sur les heures supplémentaires.

"Le seuil de tolérance à l'endettement est désormais dépassé", a fait valoir le chef du gouvernement lors d'une conférence de presse à Matignon, à l'issue d'une ultime réunion d'arbitrage présidée par Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

Pour 2011 comme pour 2012, le gouvernement n'attend plus que 1,75% de croissance annuelle, loin des 2% et plus encore des 2,25% attendus jusque-là pour cette année et la suivante. Cette révision était anticipée par les analystes alors que la croissance mondiale s'affaisse et que celle de la France était nulle au deuxième trimestre.

Sodas taxés

La fiscalité sur l'alcool et le tabac sera alourdie et, grande nouveauté, les sodas seront rangés à la même enseigne "au nom de la lutte contre l'obésité". A peine annoncée, cette mesure a fait hurler le puissant lobby des fabricants qui l'a jugée "inacceptable".

L'ensemble du plan anti-déficit doit se traduire dès cette année par un milliard d'euros de recettes fiscales supplémentaires. Mais le gros des effets est attendu en 2012 avec 11 milliards d'économies et recettes additionnelles.

Le Parti socialiste dénonce le "cynisme" du gouvernement qui demandera "aux riches" de ne rendre "qu'un neuvième" de ce qu'il leur a donné.


Mise à jour le Jeudi, 25 Août 2011 09:06
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir